Citazione

D’aiguilles circulaires et de défis

Lo stesso articolo in italiano si trova qui.

Novembre a été un mois au cours duquel j’ai très peu écrit et beaucoup tricoté.
Pour le moment je patauge toujours avec mes cadeaux de Noël, mais je commence à voir la fin au fond du tunnel (et heureusement d’ailleurs, étant donné que nous nous rapprochons lentement des fêtes de fin d’année). Cette année j’ai choisi d’aller en Italie en train avec une escale en Suisse, donc j’ai devant moi au moins une belle journée entière de tricot non stop. De toutes les combos possibles c’est en effet celle que je préfère : j’ai toujours adoré voyager en train (on peut lire, on peut tricoter, on peut se lever pour se dégourdir les jambes, aller prendre un café dans le wagon restaurant), et puis je suis toujours très contente d’avoir une petite heure d’attente à Zurich, pour sortir sur l’avenue principale, regarder les vitrines écrites en allemand et puis acheter un peu de chocolat Sprüngli et des bretzels pour la deuxième moitié du voyage, pendant laquelle je pourrai m’extasier devant des magnifiques paysages alpins. Et il est dommage (ou alors c’est juste un bonheur, notamment pour mon portefeuille) que j’arriverai à Zurich vers la fin de l’après-midi, puisqu’autrement j’aurais bien fait un petit tour par ici.

 

En novembre j’ai aussi testé sérieusement les aiguilles circulaires, ceux qui regardent mes photos sur Instagram le savent déjà. J’ai été obligée parce qu’en ce moment je tricote un grand châle tout simple avec une belle laine coloris taupe avec effet tweedé qui n’aurait jamais jamais tenu sur des aiguilles droites. Bon, le premier contact a été vraiment désagréable, parce que j’ai toujours eu l’habitude de tricoter avec l’aiguille droite fixe sous le bras, donc pour le moment je relève un inconfort très élevé qui me ralentit beaucoup. J’ai le plus de mal en début de rang, quand je n’ai pas beaucoup de mailles et je suis donc obligée de « bloquer » l’aiguille tant bien que mal, mais à partir des 20 mailles le poids de l’ouvrage empêche à l’aiguille droite de s’enfuir et je gagne donc du confort et de la vitesse. Ceci me laisse penser que pour les ouvrages en rond, puisque on n’arrive jamais à la fin du rang, le problème soit en quelque sorte résolu à la racine (même si j’imagine que les premiers tours doivent être hyper pas pratiques).
 

Une fois le châle terminé, j’ai l’intention de m’attaquer à un tout petit projet pour mon neveu ; cela pourrait être l’occasion parfait pour tester la technique « Continental », mais en essayant tout d’abord avec des aiguilles droites.

Au Salon Créations et Savoir Faire auquel j’ai participé il y a environ deux semaines, j’ai acheté un kit super sur le stand de Les petits points parisiens pour tricoter un très beau châle en lace, technique que j’aimerais bien apprendre.

Moi, qui dans la vie ai toujours eu besoin d’avoir des défis, j’aime bien l’idée que le tricot soit en quelque sorte un défi : comme j’ai déjà eu l’occasion de dire, pendant beaucoup d’année j’ai tricoté juste des pièce rectangulaires ou des petits bonnets tout au plus, puis petit à petit j’ai relevé le défi de commencer à tricoter des pulls, des gilets, des pièces avec des torsades ou d’autres complications techniques, en apprenant dans chaque projet quelque-chose de nouveau. C’est sûr, le chemin est encore long, quand je vois les blogs des filles et des dames qui réalisent des vraies merveilles, j’ai un peu honte de mes créations.

Et vous, quelles sont les prochains défis tricotesques que vous voulez relever ?

Mais surtout, vous en êtes où avec vos cadeaux de Noël ?

Annunci

5 pensieri su “D’aiguilles circulaires et de défis

  1. Je suis comme toi j’adore voyager en train ! C’est apaisant. On peut soit lire, tricoter, écouter de la musique, se dégourdir les jambes et puis surtout laisser notre esprit s’évader en contemplant le paysage. Un vrai moment de sérénité.
    Pour les aiguilles circulaires je pense en effet que c’est bien pour les grandes largeurs.
    Et mon défi est de réussir à faire un jacquard sans que mon tricot fasse des bosses aux changements de couleurs 🙂
    Bon dimanche !

    Liked by 1 persona

    1. C’est un beau défi !
      Perso je ne fais pas beaucoup de jacquard, je sais que la tension est un problème très récurrent chez les tricoteuses. Alors bon défi et tu nous en diras j’espère plus (ou tu nous montreras 🙂 ) sur ton blog !!!

      Mi piace

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...