Citazione

La rentrée des tricoteuses (ovvero cosa succede a Parigi quando tutti rientrano dalle vacanze!)

In Francia esiste un momento dell’anno cruciale, il momento in cui tutto accade, il momento da non perdere: è la rentrée!

En France il existe un moment de l’année qui est crucial, c’est le moment où tout se passe, le moment à ne pas rater : c’est la rentrée !

La rentrée des classes è un concetto tutto francese e in effetti faccio sempre una gran fatica a tradurre questo termine nelle altre lingue; in buona sostanza si tratta del rientro dalle vacanze e dell’inizio del calendario scolastico, che per la famiglia media francese di norma coincidono. Mi risparmierò disquisizioni socio-culturali sul perché e il per come, ma vi basti sapere che la Francia vive il mese di settembre in maniera febbrile: bisogna comprare i quaderni e le matite, pensare a come vestirsi per il primo giorno di scuola, rinnovare l’iscrizione al corso di danza classica, di flauto traverso o di lingua (io mi sono già prenotata per il secondo anno di cinese mandarino!). E poi la rentrée è il momento in cui tutti gli amici si fanno vivi dopo le vacanze, ci si incontra e ci si racconta come si è passata l’estate, si approfitta della riapertura di tutte le istituzioni culturali e dei locali che durante l’estate chiudono.

La “rentrée des classes” est un concept à 100% français et en effet j’ai toujours beaucoup beaucoup de mal à traduire ce terme dans les autres langues; pour résumer il s’agit du retour des vacances ce qui correspond pour la famille française moyenne avec le début de l’année scolaire. Je vais éviter d’épiloguer sur le pourquoi du comment et de débattre sur les tenants et aboutissants socio-culturels, mais vous conviendrez avec moi que le mois de septembre en France est fébrile : il faut racheter les fournitures scolaires, renouveler son inscription au cours de danse classique, de flûte traversière (oh flûte, et s’il n’y a plus de place ?! :D) ou de langue (de mon côté j’ai déjà posté ma demande pour une deuxième année de chinois mandarin avec la Mairie de Paris !). Et puis la rentrée est aussi le moment où tous les amis refont surface après les vacances, on se rencontre et on se raconte comment on a passé l’été, on profite de la réouverture de toutes les institutions culturelles et des bars qui pendant la période estivale ferment.

In effetti penso che per tante persone la sensazione sia quella che l’anno inizi per davvero in settembre e non in gennaio, perché tanti cicli si aprono e si chiudono in concomitanta con l’andamento della vita scolastica. Per me in ogni caso è stato spesso così: in settembre ho la sensazione che si ricominci, si sia pronti per un altro giro di giostra. E poi amo l’autunno per la sua luce dorata e per la sue atmosfere malinconiche, che tanto si accordano alla mia indole nostalgica e piagnona.

Je pense qu’en effet beaucoup de personnes ont la sensation que l’année commence vraiment en septembre et non pas en janvier, parce que beaucoup de cycles s’ouvrent et se terminent en parallèle avec le rythme de l’année scolaire. En tout cas pour moi ça a souvent été le cas : en septembre j’ai la sensation qu’on recommence, qu’on soit prêt pour un autre tour de manège. Et puis j’aime l’automne pour sa lumière dorée et pour ses atmosphères mélancoliques, qui s’accordent aussi bien à ma nature nostalgique et pleurnicharde. 

Tutto questo per dire che dal fine settimana scorso i ferri languono e il tempo per sferruzzare è pochino pochino. Poi in questi giorni arriva in visita la sister dall’Italia (spero che mi porti qualcosa di buono da mangiare 🙂 ). Ovviamente sono contentissima di rivedere le amiche e la mia sorellina e di fare tante belle passeggiate, ma sono impaziente di veder crescere il mio Philémon e poi e poi questa settimana la bravissssssssima e simpaticissssssssima Giuseppina Flamini dalle mani d’oro ha messo online il primo appuntamento della sua scuola di calze, con tante belle fotospiegazioni chiare e molto comprensibili, e io volevo tanto iniziare subito con le calzette – per inciso ho già anche comprato la lana, che poi sarebbe questa:

Tous cela pour dire que depuis le week-end dernier mes aiguillent languissent et le temps pour tricoter est très peu. Et puis dans les prochains jour il y a ma frangine qui débarque depuis l’Italie (j’espère qu’elle va m’amener des bons petits trucs à manger 🙂 ). Bien évidemment je suis hyper-contente de revoir mes copine et ma sœur et de faire plein de belles balades, mais je suis aussi impatiente de voir monter mon Philémon  et puis et puis cette semaine la très très très talentueuse et très très très sympathique Giuseppina Flamini aux mains en or a mis en ligne le premier épisode de son école de chaussettes, avec beaucoup de belles photo-explications très claires et compréhensibles (en italien), et moi, je voulais commencer tout de suite à faire mes chaussettes – d’ailleurs j’ai déjà acheté la laine, comme vous pouvez le voir :

La lanetta per la calzetta
La lanetta per la calzetta

Sono riuscita solo e soltanto a completare un lavoretto per la figlia di una delle mie migliori amiche che a giorni compirà il suo primo anno di vita, ma a questo dedicherò un piccolo post a parte.

J’ai juste réussi à compléter un petit projet pour la fille d’une de mes meilleures copines qui va bientôt avoir 1 an, mais je vais consacrer à cela un billet à part.

E poi e poi… Chi dice rentrée, dice ovviamente ripresa delle lezioni, non solo per gli scolari. E io ho adocchiato dei corsi di maglia qui e qui, due posti assolutamente imperdibili per le magliaie che bazzicano Parigi e per quelle solo di passaggio e prima o poi dovrò davvero decidermi a dedicare un post ad ognuno. Vi basti sapere che sto seriamente prendendo in considerazione l’idea di iscrivermi per imparare il lace o cimentarmi con la creazione di modelli personalizzati. Mmmm, mi prudono le mani…

Et puis et puis… Qui dit rentrée dit bien évidemment reprise des cours, non seulement pour les élèves. Et moi, de mon côté, j’ai déjà repéré des cours de tricot ici et ici, à deux endroits absolument incontournables pour les tricoteuses qui traînent à Paris ou pour celles qui sont juste de passage et il va absolument falloir que je me décide un jour à consacrer un billet à chacun d’entre eux deux. Je vous anticipe juste que je prends sérieusement en considération l’idée de m’inscrire pour apprendre la dentelle anglaise ou pour m’essayer à la création de mes propres patrons. Mmmm, j’ai les mains qui me démangent…

E voi quali attività avete scelto per quest’anno? Come vivete il mese di settembre? E soprattutto, siete pronte a ripartire?

A presto,

Et vous, quelles sont les activités que vous avez choisies pour cette année ? Comment vivez-vous le mois de septembre ? Et surtout, êtes-vous prêtes pour repartir ?

A très bientôt,

Annunci

4 pensieri su “La rentrée des tricoteuses (ovvero cosa succede a Parigi quando tutti rientrano dalle vacanze!)

  1. Avec mon petit côté franco-français, je n’avais même pas envisagé que septembre puisse être, pour les autres, autre chose que synonyme de rentrée. J’apprends pleins de choses x)

    Ma rentrée est en octobre (pur bonheur quand mon copain a repris cette semaine), mais j’envisageais de commencer le Yoga la semaine prochaine (ce qui promet d’être épique). En tout cas, ta vie a l’air d’être très remplie (mandarin? Wahou!).

    D’ailleurs, j’ai hâte de voir les chaussettes, la laine a l’air prometteuse 🙂

    Liked by 1 persona

    1. T’inquiète, moi aussi au début je ne comprenais pas pourquoi les français ne mangent de pâtes qu’à la fin du mois 😛
      Le Yoga est chouette, j’en ai fait pas mal à un moment donné, le tout est de trouver un prof sympa, sinon ça peut vite être barbant !
      Et voui, j’ai une vie bien bien remplie, des fois je me fatigue moi-même 😀
      Moi aussi j’ai hâte de commencer les chaussettes, dans tout le cas, dès que je les entâmes, vous aurez droit à une mise à jour 😀

      Liked by 1 persona

  2. Magari in maniera meno febbrile, ma anche qui Settembre é il mese dei risvegli! Ed io quest’anno lo attendo impaziente: Simone torna all’ asilo, per cui ho più tempo – e calma – per lavorare. Massima invidia per i corsi di maglia…qui nisba 😦

    Mi piace

    1. E allora buon settembre a te 🙂
      Non smetterò mai di dire quanto fortunati siamo qui a Parigi con tutto il ricchissimo ventaglio di formazioni ed attività disponibile.
      Però tu sei bravissima, a che ti servono i corsi? Anzi, potresti darli tu 🙂

      Mi piace

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...